RSS
RSS
■ Guilde des Magies



 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexionFAQCalendrier

Partagez|

■ Guilde des Magies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2351
Race : Fondateur
Métier : /
Classe : /

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
0/0  (0/0)
Alignement Alignement: Loyal Bon
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces///

MessageSujet: ■ Guilde des Magies   Jeu 18 Aoû - 16:15


Qaïn

Cité Impériale



En -510 une grande école voit le jour dans la nouvelle Cité Impériale, devenue alors Capitale des Hommes au Nord du monde.
On la nomme Qaïn.
Fondée par le premier mage des Hommes, un certain Sirgull, elle se construit dans la seconde enceinte de la ville et prend la forme d'une haute tour, reconnaissable par ses grandes portes rouges.

En premier lieux, cette école avait pour but d'instruire des humains attirés par la magie afin de former des Mages et de renforcer des armées combattantes sur plusieurs fronts.

Au fur et à mesure, Qaïn est devenue l'académie de 'toutes les magies'. Aux Mages s'ajoutent des Chantelames, des Élémentalistes, des Ensorceleurs et des Magelames.
Beaucoup d'instructeurs se succèdent en son sein, ainsi que de nombreux élèves de 'toutes les races' en paix : Elfe, Homme, Hybride, Lumineux, Nain, Nymphe, Ombre. Il est possible que l'école ait connue quelques Nocturnes parmi leurs élèves et plus rarement des drows...

_______________________________________
Le Conseil des Mages

Il voit le jour grâce à Sirgull.
Formés de grands puissants en magie, et dans bientôt 'tous les domaines', ils gèrent l'école et portent un regard attentif à la voie déviante que certains de leurs élèves prennent à partir de l'an -507.
Le Conseil des Mages se fait alors appeler 'les Libres-pensants' et combat la Nécromancie que le pouvoir en place veut ignorer depuis le grand conflit du peuple contre la Religion Serienne et la remise en cause de toute la Création. (- voir Culte du Nord)

En l'an 123, le Conseil connait sa première grande crise.
L'école est fermée durant trois jours de Pyries à Jadies du mois de l'Azurite 123. Les élèves sont renvoyés chez eux, c'est une première.
Malgré le grand silence qui entour ce mystère, une rumeur court sur l'idée saugrenue que le Conseil se serait rendu dans les Cryptes maudites pour ne jamais en ressortir ?...
Quoi qu'il en soit, les faits sont là, tout le Conseil a disparru.

Après ces trois jours et au premier de l'hiver 123, un groupe d'anciens élèves et de professeurs, recompose ce Conseil pour reprendre la tête de l'école...

_______________________________________
Les Combattants de l'Ombre

Mis en place par le nouveau 'Conseil des Mages', les combattants de l'Ombre se composent d'élus, d'êtres choisis pour leur force et leur volonté.
Des étudiants, des instructeurs, des pratiquants de la magie totalement lambdas sont repérés par leur soin, et recrutés afin de combattre la menace 'Nécromant' qui frappe avec bien plus de force que ces quatre derniers siècles!





Faubus

Cité des Sables



La Capitale Earon aura mis le temps, avant de vouloir fonder sa propre école. 'Qaïn' est à l’œuvre depuis déjà plusieurs siècles au Nord (voir plus haut).

Si la Capitale du Sud est avide et avare de connaissances, elle désire néanmoins former sa propre élite. Hors de question d'aller faire étudier ses petites têtes blondes chez l'ennemi ! D'autant que le Sud préfère avoir le contrôle sur les enseignements faits à sa jeune génération...

_______________________________________
Faubus

Il est un Maître reconnu dans l'art de la Magie. Remarqué et encouragé par Earon, 63 années après le grand silence divin, on l'employa à exercer et à enseigner à la Cité des Sables.

Venu de rien, jeune incapable et orphelin, sa montée en puissance a été fulgurante. Assez impressionnante pour que l'Oracle d'Earon s'en saisisse et le propulse à la seconde grande ville du Sud : la Cité des Sables.
Là-bas, le projet était de monter une École dont l'ampleur devait surpasser celle de Qaïn, à la Cité Impériale...
Un projet vain.
Qaïn est une école permettant à toutes les races d'y apprendre. Elle offre les enseignements de grands virtuoses dans divers domaines occultes.
L'école de la Cité des Sables, montée entre Faubus et une poignée d'autres Mages, a très vite connue ses limites. Seuls certains élèvent pouvaient y entrer et espérer poursuivre un cursus jusqu'à la fin !
L'intolérance du Sud et sa mentalité élitiste, font que ce projet s'est replié sur lui-même et n'aura finalement permis qu'à de rares 'élus' d'y apprendre... Des humains venus du Sud, triés sur le volet, pistonnés.

Le mage Faubus aura tout donné pour faire de ses élèves de choix des virtuoses. Il n'avait pas l'humilité dans sa poche et se voyait déjà porté par les lauriers de ses efforts; ce qui ne fut pas le cas autant qu'il l'aurait espéré.
A la fin de sa vie, tourné vers ses échecs et son passé, Faubus avait décidé de se retirer du cursus. Il avait consacré toute son énergie à un projet qui n'avait finalement pas vraiment abouti.
Il se voyait désormais vieux, sur le déclin, sans enfant ni personne pour se souvenir de lui en bien. Ses vieux jours finirent sur son lit en l'an 123, dans la démence, rongé par ce qu'il considère être un échec.
L'école continue de former, d'enseigner. Chaque année sortent une poignée de 'diplômés'...

On brula son cadavre avec les 'honneurs', comme un 'grand homme'. Mais ils étaient peu nombreux et peu volontaires, ceux qui s'étaient présentés à la veillée funèbre.
On excusa le manque de pleureuses par les temps difficiles qui figent la Cité dans le peur. -voir Évènement Marquant-
La 'Rébellion' a créé un soulèvement entre ses murs. L'Inquisition se bat contre l'invisible, muselant et surveillants ses habitants, interdisant de grands rassemblements. Mais il ne faut pas trop se leurrer. Faubus a échoué dans sa tentative personnelle de gloire. Il avait été un grand Mage, mais son orgueil et la mentalité du Sud ne l'ont pas porté vers cette destinée qu'il s'imaginait. Ce manque de popularité fut remarqué à ses obsèques.

N'oublions pas que la Cité des Sables est la consœur de la Capitale d'Earon. Elle est une place d'esclavagistes, d'inquisiteurs... de pensées religieuses strictes et très punitives... d'intolérances sous toutes ses formes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
■ Guilde des Magies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Invitation guilde
» Présentation : LGDJ ? oui ! La Guilde Des Joueurs !!!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» [Kermesse] La guilde du dé
» Que pensez vous de ce nom de guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galgals :: L'autre monde :: Les Scellés :: Races :: Humains :: Clans & Sociétés :: Religion & Magie-
Ouvrir/Fermer la ChatBox