RSS
RSS
Ioskaiel, l'Exilé



 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexionFAQCalendrier

Partagez|

Ioskaiel, l'Exilé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 13
Race : Humain
Métier : Apothicaire
Classe : Mage

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
12/12  (12/12)
Alignement Alignement: Loyal Neutre
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces1300

MessageSujet: Ioskaiel, l'Exilé   Mar 23 Mai - 11:54



Ioskaiel



Age : 60 ans

Surnom :l'Exilé

Droitier / Gaucher : Droitier

Race : Déchu

Classe : Barde

Métier : Cartographe

Alignement : Loyal Neutre

Inventaire du personnage : 2D6 parchemins vierges, gilet en cuir, outils de calligraphie, étui à cartes, objet portail (Bague), épée à une main.

Or :

Apparence physique :

Soixante longue années aux Cieux, pourtant à le voir on dirait sans y méprendre un jeune éphèbe. Un visage d’ange, très juvénile aux traits plus masculins que féminin. Des cheveux bruns longs contrasté à des yeux bleues étincelants. Le teint légèrement bronzé et lisse, imberbe donnant l’impression d’une peau de nouveau née.
D’une taille d’un mètre 90 pour 80 kilos, il a une musculature un peu dense et très élancé.

Ses ailes commencent à ternir abandonnant leur blanc immaculé pour un gris très clair. Egalement d’une grande envergure, il a appris à les dissimuler et à s’y accommoder.

Lorsqu’il prend la parole, c’est d’un ton monocorde, neutre, où on devine aussi ses origines lointaines.

Caractère/Mental : :

Ios est, à l’instar de tous les Lumineux, démunis de toutes émotions. Il est donc délicat de le différencier de ces semblables par son attitude. En revanche, un unique trait de caractère le rend unique chez les Lumineux : sa curiosité. Là, où la majorité des Anges considèrent la vie sur Galgals comme une aberration, un raté, Ios y voit plutôt une perspective de vie unique. En effet, l’éternité aux Cieux n’avait rien de palpitant pour lui. Aucun intérêt à se complaire sur son sort comme le faisais ses frères et sœurs pour une éternité d’ennuie. C’est donc ce qui lui a valu d’être exilé. Cette soif de connaissance et d’aventure n’avait que Galgals pour l’étancher. La notion de bien et de mal est encore nouvelle pour lui. Formé par un paladin qui lui a inculqué la justice et l’équité, il tâchera de garder cette ligne de conduite comme un humain bienveillant à l’image de son mentor. Cependant, il se peut que dans certaine situation, il se trompe. Malgré sa remarquable intelligence et sa capacité d’apprentissage, sans émotion, forcé de constater que cela sera périlleux d’être juste et bienveillant sur toute la ligne.

De même, qu’il ne repérera pas certains mauvais si ces derniers savent joué de subtilité. Le barbare se vantant du massacre d’un village d’innocent, il n’aura aucun mal à le manquer. En revanche, l’assassin baratineur, lui, sera plus délicat à discerner. C’est pour cela qu’il se considère comme neutre. Il souhaiterais être Bon comme lui a appris Corvinus, mais il manque cruellement d’expérience sur la vie sur Galgals.

Constamment en apprentissage, il sera volontaire pour toute sorte d’aventure en groupe pour en savoir davantage sur le monde. D’ailleurs à n’importe quel prix. Il a déjà tourné le dos aux siens et à son monde pour satisfaire sa curiosité alors sur Galgals rien ne pèse son pesant à ses yeux.


Dons et/ou Talents :

• Télépathie : Ce pouvoir ne fonctionne qu’entre eux, ils ne peuvent pas lire les pensées des autres créatures de Galgals)

• Voler (5 rounds par jour IG) / niveau (50,100,150,200pts)

• -Sort de Blessure : 1x par jour IG / 1 action / Blesse 2 pts de vie par niveau son adversaire / niveau (50,100,150,200pts)

• Immortalité (engage la longévité et régénère 1pt de vie par jour, s’il s’expose à la nuit)

Points faibles +2 aux dégâts contre lui
-eau bénite de dieu bienfaiteur et jeté par le croyant de ce dieu

Sorts :

~°~ Armure ~°~
Temps d’incantation : 2 actions
Incantation : Gestuelle
Utilisation : 1 fois par jour IG
Portée : à vue
Zone d’effet/Cible : 1 créature
Durée : 5 rnds
Ce sort apporte une armure naturelle de 2 points sur l’ensemble du corps de celui qui reçoit le sort. Son armure naturelle s’altérera à chaque coup infligé.
A la fin du sort, l'armure disparait.

~°~ Soins légers ~°~
Temps d’incantation : 1 action
Incantation : Gestuelle
Utilisation : 1 fois par jour IG
Portée : toucher
Durée : instantanée
Zone d’effet : 1 créature
Ce sort permet au lanceur de restaurer 2 points de vie à la créature qu’il touche ou sur lui-même.

~°~ Sommeil ~°~
Temps d’incantation : 1 action
Incantation : Gestuelle et Vocale
Utilisation : 1 fois par jour IG
Portée : portée de vue
Durée : 3 rnds par niveau du barde
Zone d’effet : 2rnds de rayon
Jet de réussite : Lire
Ce sort plonge toutes les créatures de la zone d’effet dans un profond sommeil. Les créatures endormies se réveillent dès qu’on les frappe. Ce sort n’a pas d’effet sur les Vampires, les Morts, les Elfes et les Drow



Compétences et caractéristiques :

-Classe : Acrobaties, Art de la magie, Alphabétisation, Concentration, Éloquence, Connaissances des Langues, Imitation, Perception auditive, Renseignements, Utilisation d’objets magiques

-Métier : Alphabétisation, Astronomie, Détection des passages secrets, Cartographie, Connaissances des Langues, Connaissance géographique, Connaissance des mers, Pictographie, Potamologie, Sixième sens

-Race : Camouflage souterrain, Connaissance des Ombres, Connaissances (Histoire et religion de son espèce et de celle des Lumineux), Connaissances (exploration souterraine), Estimation, Résistance mentale, Vision nocturne (18m)

Histoire :

Les Cieux. Vague endroit nuageux, paradisiaque ou chaque parcelle scintille de mille feux. Place bénite de la main d’Intil et baigné de lumière, c’est un lieu saint source intarissable des phantasmes humains. C’est aussi la fierté des créatures d’Intil : les Lumineux. Les plus anciens en sont gorgé d’orgueil et leur victoire sur les Ombres ne font qu’accroitre leur arrogance. Zeskaiel, a été jadis un Lumineux ayant joué un rôle décisif dans la lutte entre l’Ombre et la Lumière. Avec son grand âge, il a d’ailleurs donné vie à une autre partie de lui : Ioskaiel. Toujours par paire, ils vont. L’original et le Second.

Bien du temps à couler depuis sa division. Aujourd’hui, Ioskaiel n’a plus rien à apprendre de Zeskaiel. Il connait l’histoire des Anges, des Démons, il sait voler, soigner, etc.

Vint un jour nouveau apportant son lot de changement. Ioskaiel voguait très souvent au bord des Cieux, là où la lumière se fait plus faible, ou les épais nuages se font moins opaques. Là, où le monde des vivants est visible. En vue de Galgals, le Second volait et observait ce qu’il pouvait apercevoir à travers les portails menant à un aller simple pour la Terre. De ce qu’il en percevait, il en chantait des chansons dans la langue des lumineux narrant l’étrangeté de cette vie en ce monde.

Zeskaiel sentait un changement dans les pensées de sa moitié. Un flux qu’il lui était étranger. Complètement étranger.

Plusieurs fois, Zeskaiel essayait de communiquer avec Ioskaiel, mais en vain. Il fermait son esprit et faisait silence. Puis, il recommençait, jour après jour, battant des ailes vers la frontière des deux mondes sans jamais pour Zeskaiel de savoir le fond de sa pensé.

Jusqu’au jour où ce curieux flux dans les pensées de Ioskaiel commence à provoquer un vide entre eu d’eux. Signe annonciateur d’une séparation entre les deux.

Zeskaiel alla le rejoindre vers ces frontières où il se rendait trop souvent. Il essaya une énième fois de comprendre son jumeau.

- Je ne te comprends pas, Ioskaiel. Nous sentons ce vide. Tu sais ce que cela signifie pour toi et moi. Veux-tu parler ?

Il fit silence dans un premier temps. Un long silence ou ce dernier ne décrochait pas les yeux des portails. Un pâle reflet de Galgals était visible dans le fond.

- J’observe beaucoup ce monde avec grand intérêt. Je dois dire que de toute les races, l’Humanité et de loin la plus étonnante.
Zeskaiel se rapprocha davantage du portail à égal distance du jumeau comme si Ioskaiel déceler à travers le portail quelque chose qu’il ne percevait pas.

- Étonnante dans leur impureté. Ce ne sont que les ombres de ce qu’il doit être. C’est-à-dire nous. Nous sommes parfaits. Immortel, déclara Zeskaiel de tout son orgueil. Eux sont destinés au trépas.

- Aucune question ne t’a traversé l’esprit Zeskaiel en voyant ce monde ici-bas ? Tant de subtilité dans leur vie que cela m’échappe. Qu’est-ce que l’émotion ? Je vois bien qu’ils se passent des choses entre eux, mais il m’est impossible de découvrir quoi d’ici. Cela à l’air si… intense.

Zeskaiel battit des ailes en retraite comme pour soudainement s’apercevoir que Ioskaiel était contagieux.

- Ioskaiel, je ne te comprends toujours pas. Que veux-tu apprendre de ces animaux ? Ils n’ont rien à offrir alors que nous avons tout à garder ici haut. Ton intérêt pour ce monde est absurde.

- Ce qui est absurde, à mon sens, c’est de vivre éternellement dans un monde figé, sans aucune saveur.

Cette fois, Zeskaiel prit de la hauteur sur Ioskaiel et le regarda de haut avec les lumières intenses des Cieux dans son dos face à son jumeau dans une obscure clarté.

- Tu frôle le blasphème, mon frère. Pour la dernière fois, explique-toi et reviens vers la lumière. Dis-moi ce que tu me caches au fin fond de ton esprit depuis si longtemps.

- Je veux devenir humain. Je veux ressentir ce qu’il ressente. Je veux une vie courte, mais intense. Je veux vivre.

Zeskaiel se rapprocha de son jumeau et lui passa le revers de ses doigts sur son visage juvénile en le scrutant d’un œil observateur. Le vide se fit plus fort en eux comme pour les aspirer de l’intérieur.

- Tu ne mérites pas les faveurs d’Intil. Si tu désires tans le trépas à la vie, commence par mourir avec cette chute.

En un geste éclair et brutal, Zeskaiel agrippa par la gorge son ex-frère et le poussa par le portail pour l’éjecter des Cieux.

Instinctivement, Ioskaiel lutta à contre sens, mais l’envergure des ailes de Zeskaiel étaient bien plus puissantes.

- Tu veux tans les rejoindre, pourquoi lutter pour rester ? Méfie-toi des vents sur Galgals, ils sont bien plus violents qu’ici haut.

Puis, centimètre par centimètre, le corps de sa moitié se fit submerger par le portail. Ils se regardèrent une ultime fois dans les yeux avant que Ioskaiel soit définitivement téléporter de l’autre côté.

L’aîné des deux, retira sa main aussitôt que celui-ci soit disparu. Il se frotta la main comme pour retirer une saleté invisible sur celle-ci. Son faciès se crispa légèrement et sa main droite vint au cœur. Désormais, la sensation de vide était totale. Il reporta ensuite son regard sur le portail et sur la chute libre de sa moitié.

-Adieu, mon frère.

***

La téléportation se passe en un éclair, la chute dura une seconde éternité. Il découvrit l’attraction terrestre l’attiré toujours plus bas et à une vitesse exponentielle. Le vent était fortement indiscipliné en ce monde et l’ouverture de ses ailes lui était quasi impossible. Il continua de chuter, encore et encore. Tout ce qu’il voyait pour le moment n’était qu’un tourbillon grossier d’image sans aucune cohérence pour lui. La question de sa mort imminente se posa dans son esprit.

Puis, il se contorsionna sur le ventre et sa chute fut quelque peu ralentit. Le vent calma également ses ardeurs. C’était le moment ou jamais. Il déplia de toute ses forces ses ailes et parvint à planer. L’instant d’après, il heurta une branche d’arbre, puis une seconde et ainsi de suite jusqu’à toucher le sol. Il chuta sur le dos, ses ailes encore déployés. Le plat dos l’avait assommé. La dernière chose qu’il vit avant de sombrer dans un sommeil sans rêve, c’est le sillage de branches cassées le long des arbres.

***

Ios commença à émerger de sa léthargie profonde avec difficulté. Toujours les yeux fermés, il sentit de sa position allongée, le toucher d’un matelas et la légèreté d’un drap sur lui. Puis, des présences autour de lui se mirent à parler. Une première voix arrogante dont on percevait aisément l’incertitude dans ses paroles :

- Nous ne savons que peu de choses sur eux. Cette créature pourrait tout aussi bien nous attaquer à son réveil. Ils n’ont rien de bienveillant ces « Lumineux ».

Des pas résonnèrent avec le bruissement d’une robe longue.
- Le maître le veut vivant et en bonne santé. Il dit que Sevi à exaucé sa prière. Un cadeau venu du ciel. Cette créature peut servir les desseins du Baron.

D’autre pas, plus précipités s’éloignèrent de Ioskaiel et une porte claqua derrière lui.

- Et bien, moi je prends congé. Hors de question que je sois là quand elle reprendra connaissance.

L’Ange contracta les muscles du visage et commença à émerger. Il grogna quelque peu avant de pouvoir émettre un quelconque son avec ses cordes vocales :

- Je ne veux pas vous faire… de mal, parvint-il à articuler.
Puis, il ouvrit les yeux et découvrit une immense pièce richement décorée, de peintures, d’œuvre d’art diverse et surplombé d’un lustre imposant et scintillant de cristal.

Ios admira un moment les lieux aussi étranges que cela attisait une nouvelle sa curiosité. Il se releva et se hissa en position assise.
L’homme à la longue robe se précipita vers lui et l’invita à se recoucher.

- Doucement, l’étranger. Vous avez fait une sacrée chute. Je vous ai vu tombé du ciel. Vous avez de la chance d’avoir chuté ici-même. En bien d’autre endroit, on vous aurez achevé.
Ios insista pour se relever. Il posa un premier pied sur le tapis pourpre. Il restaura son équilibre et continua de poser pied après pied sur le tapis en le fixant avec grande attention.

- Bien comme vous voudrez… se résigna l’homme à la longue robe. Généralement, on remercie la personne qui vous sauvé la vie.
- Je vous remercie. Est-ce que cela convient ? demanda t’il

- Quoi donc ?

- Comme je l’ai dit. Les remerciements.

- Je vois… compris le prêtre. Je suis le prêtre Corvinus de la chapelle dans le domaine Van Cleef. D’ailleurs, vous êtes ici dans le manoir du Baron. Laissez-moi vous conduire à lui.

Un peu penaud, Ioskaiel se laissa conduire à travers l’immense manoir tout aussi décoré que la pièce où il se trouvait. Il y avait bon nombre de domestique qui s’affaire ci et là et le dévisageais tous du regard.

Le baron Van Cleef en question était un vieil homme alité, souffreteux et léthargique. Dans son regard on devinait une certaine sagesse remplit d’une profonde nostalgie. Il écarquilla grand les yeux en voyant le Lumineux débarquait dans sa chambre.

- Ma prière est donc exaucée. La réponse à mes malheurs se tient debout devant moi.

***

Le Baron Van Cleef était un des élus du Conseil des Havres. A la base, simple marchand ambulant, il est devenu au fil des années le marchand portuaire le plus influent des Havres. Cela lui a pris toute sa vie ainsi que sa santé. Cher payé, il vous rétorquera. Aujourd’hui, la plupart le croit fou car il s’est mis en quête de la panacée universelle dans le but de profiter ce qu’il a accumulé en une vie de dur labeur. Il s’est donc entouré d’alchimiste, médecin, chercheur en tout genre, prêtre, apothicaire, bref tout ce qui peut le mettre sur la voie.

L’arrivé d’Ioskaiel est donc une bénédiction pour lui. C’est donc sans surprise que Van Cleef se félicita de sa venue. Voyant la nature délicate d’un lumineux comme Iokaiel, le Baron préféra d’abord étanché sa soif de curiosité. Il chargea le prêtre Corvinus de lui apprendre à lire, écrire, lui enseigner l’Histoire de Galgals du point de vue des Humains. Il lui autorisa l’accès à sa bibliothèque.

Ioskaiel accepta la bonté du baron ne voyant pas quelle autre solution préférable s’offrait à lui. Il en apprit beaucoup pendant quelque temps, mais plus que jamais il ne comprenait les Humains. Ces « émotions » ponctuaient leur vie sans aucune logique, sans aucun fil conducteur. Leur visage se plié à ce « ressenti » pour laisser transparaître aux autres le fond de leur pensé. C’était une sorte de télépathie comme les Lumineux. C’était la seule explication qu’il arrivé à en tirer.

Puis, au cours de leur longue, très longue conversation sur la vie et la condition humaine, le Baron en vint à parler de sa quête d’immortalité à Ioskaiel.

***

- Toute ma vie, Ios, j’ai travaillé dur. J’ai œuvrer pour m’assurer une place dans le gotha de ce coin du monde. Me voilà en train de payer le prix de mes efforts au lieu de profiter pleinement en récoltant ce que j’ai semer.

- Je dois dire qu’il y a une forme d’injustice dans votre vie, Van Cleef.

- Exactement ! Injuste ! Déloyal ! continu a-t-il avec colère.

Il fut pris d’une quinte de toux assez sévère. Il s’adossa contre un arbre et plongea sa main dans le revers de sa veste de velours pour y sortir une fiole qu’il ingurgita presto.

- Voilà en quoi j’en suis réduit. A boire du poison pour adoucir mes maux pour gagner du temps. Tu verras vite que la seule quête véritable pour une être vivant sur ce monde : c’est de gagner du temps.

- Vous êtes clairement imparfait. Incomplet. Cette courbe de temps vous est fatale tout autant que votre funeste destin : votre mort.

- Paradoxalement, cette vie courte et brève nous pousse à accomplir de grande chose. Nous surpasser. Cette vie est courte, mais intense. Peux-tu en dire autant de cette éternité dont tu m’as parlé aux Cieux ?

Ios fit silence. Il est vrai qu’à part se complaire dans l’amour de son créateur et la soi-disant suprématie des Lumières, il n’y a rien à faire. Rien à apprendre. Rien à découvrir.

- Il est vrai que votre monde est en mouvement et ce, constamment. Les Cieux et mes semblables sont un exergue de perfection. Une perfection figée à jamais que rien ne peut troubler depuis la défaite des Ombres.

- Ne vois-tu pas que nos destins sont liée, Ios ? Je te propose une vie intense et glorieuse. Je sais que tu ne ressens rien à part le vide de ton jumeau, mais je devine que ce vide est creusé aussi par cette immortalité dont tu es las. Laisse-moi t’offrir une vie qui vaille la peine d’être vécu.

Ios porta son regard vers le ciel parsemé de nuage et ne put s’empêcher en cet instant précis de penser à Zeskaiel. Il avait émis une théorie sur la raison qui ai poussé son jumeau à le créer. Cette curiosité grandissante qui caractérisait Ios était possiblement hérité de son créateur. L’idée qui faisait son chemin dans l’esprit méthodique d’Ios c’est qu’il a voulu s’en débarrasser lorsqu’ils se scindèrent. Ainsi, il a débarrassé Zes de ce trait de caractère.
Un Lumineux ne ressent aucune émotion humaine, en définitif.

Seulement, cette curiosité intellectuelle, cette anomalie, n’avait pas non plus sa place aux Cieux. Faire l’expérience d’une vie humaine ? Il n’en éprouvait pas le désir. Il en était incapable. Vivre ce que vivent ces humains lui valaient une infinité de question. Des questions qui méritent réponse. De même, que son lien avec les Cieux qui s’était inexorablement brisé. Il était un paria, sans véritable allié, ni peuple. Il n’était plus un Lumineux du moins officiellement. Seul en ce monde dont il ignorait encore beaucoup trop de chose, il était dangereusement vulnérable. La nature humaine lui permettrait d’être plus en phase avec ce monde et les différents peuples. Son statut d’immortel n’engage que sa longévité et dans Galgals, cette Terre si barbare et violente, le risque de mourir du fil de l’épée était grand. Et cet insupportable vide en lui de son créateur. Le seul ressenti qui l’habitait. La seule émotion qui le traversait. Il devait s'en débarrasser.

- Comment faire pour échanger nos natures, Van Cleef ?

***

A cela, s’en ai suivi une longue quête fastidieuse et délicate. Les alchimistes étudièrent sa composition, les chercheurs lui prélevèrent de son sang, les prêtres sondèrent son esprit. Toute les approches furent tentées, mais en vain. Aucune possibilité de transcender l’humanité de Van Cleef et la nature d’Ios. Ce monde est foulé par des hommes-bêtes, des vampires, des morts qui reviennent à la vie. Un tel procédé est donc possible, répétait sans cesse comme une prière le vieux Baron souffreteux.

Vint un jour, où l’idée d’explorer Galgals pour trouver une piste menant à cet échange d’immortalité commence à germer. Voilà trop longtemps que toutes les solutions possibles à leur porté aient été expérimenté et sans l’ombre d’un succès. Ioskaiel va devoir s’en aller sans trop savoir ou aller, à la recherche d’un moyen.

Pour cela, il va devoir apprendre à combattre pour survivre dans ce monde ô combien hostile.Dans sa jeunesse, le prêtre Corvinus était un fin aventurier avant d’être un saint homme au service du Baron. Il entraîna donc Ios à canaliser la magie de ce monde à travers ses chants et à manier l’épée.

***

Après une matinée d’étude de vieux ouvrages sur la poésie de barde ainsi qu’un cours sur la cartographie, Ios et Corvinus se rendirent dans la salle d’entraînement du manoir. Armée d’une épée à deux mains, les deux protagonistes commencèrent par répéter les différentes parades.

- En ce monde chaque choix est très important et te définiront en tant qu’individu. Tu cherches à devenir humain alors agis en tant que tel dès à présent. Un modèle de justice, d’équilibre et de bonté qui écoute son cœur, annonça-t-il au milieu d’une attaque à la tête.

- Je m’interroge justement sur la portée de mes actes. Tout ce que je ressens, c’est du vide. Comment mon cœur peut-il me dicter ma conduite ? répondit-il par une quinte.

- Il est vrai que ta nature complexifie la chose. J’ai foi en toi cependant, Ioskaiel. Tu es doté d’une grande intelligence et cette curiosité pourrait t’aider à l’avenir. Tu as, ce matin, emmagasiner bon nombre de notion en cartographie ainsi qu’en lyrisme. Utilise cette curiosité pour comprendre nos émotions. Tu verras qu’elles rythment le monde entier, poursuit-il en remisant une attaque jambe.

- Vous froncez les sourcils en cet instant pourquoi ? demanda t’il en parant d’une seconde.

- Mes aptitudes ne sont plus du tout ce qu’ils ont pu être dans ma pleine jeunesse. Toutefois, je constate que l’épée ne t’ai pas inconnue, avoua t’il en remisant un revers au flanc.

- Vous froncez les sourcils dans l’effort, voir la difficulté donc, compris Ios.

- En partie, oui.

Puis, le prêtre se montra plus franc dans ses attaques et le duel devint plus sérieux. Les intentions se clarifièrent, la vitesse s’accéléra et les chocs tintèrent plus vite. Ios se mit à froncer les sourcils.

- Ai-je l’air d’être dans l’effort comme ça ? Parce que, c’est le cas, demanda t’il.

- Pas mal, mais pour le coup dans un combat je te conseil de rester impassible de toute émotion. Cela déstabilisera beaucoup ton adversaire, conseilla Corvinus.

- C’est quand même pas simple à comprendre vos « émotions » …

***

La formation fut écourtée, mais couronné de succès. Ecourté, car l’état de santé de Van Cleef ne lui permet pas de perfectionner sa formation. La soif d’apprendre et la vivacité d’esprit d’Ios ont eu raison des notions techniques et éthiques de Corvinus. Les potions concoctées par ses apothicaires permettront de tenir un certain temps au baron en attendant son retour, mais le temps est compté. Le temps, une notion de mortelle bien étrangère aussi à Ios.

Il prit la route à l’aube, observé à travers l’une des nombreuses fenêtres du Manoir, par Van Cleef. Une vie longue et prospère pour l’un contre une vie courte et glorieuse pour l’autre...

Remarque? ? Super forum, très beau, bien illustré et avec une petite communauté, mais qui m’a l’air bien active. Ce qui est le mieux.

Je me permets toutefois de constater (par la force des choses) que certains de vos contextes manque de précisions (ex : le moine pour ceux qui ont suivis ma première fiche ^^). Rien de bien méchant en somme, mais cela peut nuire à l’intégration des nouveaux.


Ou avez vous connu le forum? Je sais plus vraiment… Hum, Tour de jeux ?




...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 2817
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
0/0  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces

MessageSujet: Re: Ioskaiel, l'Exilé   Mer 24 Mai - 12:32
Okay ! Ça me convient en l'état pour l'histoire, le caractère et le physique.
Juste une ou deux choses.

--------------------------------
■ Je note ici ce qui est écrit dans la fiche mode d'emploi :

Inventaire du personnage :
- les dotations du métier + un objet*
*Seul un objet personnel sera accepté (hors armes magiques ou de facture spéciale telle que naine, nocturne, etc...)
- une monture ou un animal n'est pas considéré comme un 'objet' disponible en supplément.
Piochez n'importe quel objet, arme ou équipement, noté dans Tableaux d'équipements ou dans Tableau des armes/armures
- toutes les dotations peuvent être revendues et/ou complétées par des achats dans diverses magasins de ville ou sur les routes (commerçants joués par d'autres joueurs ou par des MJs)

Ange ou Démon : il a sur lui un 'objet portail'.
Il a donc un objet de plus par rapport aux autres.



Je te laisse modifier ton inventaire en conséquence ;)
--------------------------------
■ J'ajoute également, que si dans ton histoire certains pnjs peuvent être repris par les MJs dans le jeu, il faudra leur faire une fiche ici :
Vos Relations


Je suis en train der remplir ta feuille de personnage sur ton profil. Je te fais signe pour ton démarrage sur le jeu par mp ;)

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 13
Race : Humain
Métier : Apothicaire
Classe : Mage

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
12/12  (12/12)
Alignement Alignement: Loyal Neutre
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces1300

MessageSujet: Re: Ioskaiel, l'Exilé   Mer 24 Mai - 13:16
Ok génial ^^
J'ai rajouté l'objet portail ainsi qu'une épée à une main

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Le Narrateur
Maître du Jeu
avatar
Messages : 2817
Race : toutes
Métier : tous
Classe : MJ

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
0/0  (0/0)
Alignement Alignement: Neutre Strict
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces

MessageSujet: Re: Ioskaiel, l'Exilé   Mer 24 Mai - 15:19
parfait. Ton objet portail tu le décris comment ? Bague, pendentif ? Autre chose :O ?

...~oOo~...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
AuteurMessage
Messages : 13
Race : Humain
Métier : Apothicaire
Classe : Mage

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
12/12  (12/12)
Alignement Alignement: Loyal Neutre
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces1300

MessageSujet: Re: Ioskaiel, l'Exilé   Mer 24 Mai - 15:24
J'ai opté pour la bague ^^

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ioskaiel, l'Exilé   
Revenir en haut Aller en bas
Ioskaiel, l'Exilé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Zaknafein l'exilé [Validé]
» SOS Lavalas: A quand le retour des exilés et des extradés?
» exilée sur le sol au milieu des huées.
» Neesha Talfrayn ♣ Une femme exilée...
» Lovir Dirileth, l'exilé prospecteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galgals :: L'autre monde :: Les Scellés :: Les Préfaces-
Ouvrir/Fermer la ChatBox