RSS
RSS
• La société Ophidienne



 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexionFAQCalendrier

Partagez|

• La société Ophidienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2308
Race : Fondateur
Métier : /
Classe : /

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
0/0  (0/0)
Alignement Alignement: Loyal Bon
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces///

MessageSujet: • La société Ophidienne   Mer 31 Mai - 20:26









Les Ophidiens





Contrairement aux autres races de Galgals, les Ophidiens ne vouent un culte à aucun dieu. Délaissés par Ysash peu de temps après leur création, ils grandirent en tant que société athée et triviale au milieu des Marais maudits.
On compte moins d'individus Ophidiens que de Non-métamorphes, ce qui s'explique en partie par le système de maturité particulièrement longs des jeunes individus de cette race.

__________________________________________________
Physiologie

~ Reproduction ~
Leur période de reproduction s'étend généralement sur les mois de Sel-Gemme et d'Aventurine pour permettre aux œufs, après une période de quatre mois dans le ventre de la femelle, de se développer dans l'environnement humide et chauds des marais durant le printemps et l'été. Ils écloront entre 6 ou 8 mois après la ponte.
Les œufs des Ophidiens sont pondus à raison d'un œuf par an par femelle mature.
-On note qu'avec le développement de leur civilisation, leur reproduction s'étend désormais sur l'année entière plutôt que sur période fixe-

Les œufs sont constitués d'une membrane souple et élastique qui s'adapte à la prise de poids et au grandissement de l'embryon. Ils sont remplis d'un liquide nutritif très épais en début de développement, afin de protéger le fœtus des chocs extérieurs, et qui se liquéfie en fin de maturité pour facilité la sortie des nouveaux-nés.
Avec le temps et l'expérience des reproductions, les Ophidiens ont appris à stocker leurs œufs dans des grottes ou des cavités protégées par les femelles en attente, à l’abri des bêtes sauvages et de potentiels voleurs.

A leur naissance, les nouveaux hybrides sont correctement formés et capables de ramper et de nager bien qu'ils n'atteindront leur maturité qu'à l'âge de 20 ans.

~ Alimentation ~
Adeptes de la pêche, le régime alimentaire des Ophidiens est constitué en grande partie de poissons ou d'animaux qu'ils chassent et attrapent. Cuits ou crus, leur système digestif tolère l'un et l'autre. Leur hybridation ne fait pas d'eux des carnivores à par entière, ils sont tout à fait aptes à se nourrir de végétaux, de racines et de fruits.  Il sera par ailleurs rare de voir un Ophidien mâcher sa nourriture, l’individu aura d'avantage tendance à avaler directement ce qui s'offre à lui.

__________________________________________________
Morphologie


Créatures Hybrides entre hommes et reptiles, la race Ophidienne contient une grande variété d'individus, tous capables de se reproduire entre eux malgré leurs différences.
Atteignant généralement les 2m30 de haut pour les plus grands individus, ils disposent d'une tête de reptile et d'un corps bipède couvert d'écailles. Leur colonne vertébrale se prolonge en une queue longue et musclée, faisant office de membre à part entière.
Leurs jambes ont une morphologie très proche de celles des hommes, quoi que plus musclées et se terminant par des pieds aux orteils griffus et reliés entre eux d'une fine membrane de peau.
Leurs bustes est plus massif que celui des Hommes et leur musculature est particulièrement marquée au niveau du coup, des clavicules et des épaules, chez les mâles comme chez les femelles. Celles-ci n'ayant pas besoin d'allaiter leur progéniture, elles ne disposent pas de mamelles ou de poitrine très développée, aussi est-il difficile pour un non Ophidien de faire la différence entre un mâle et une femelle de cette espèce.
On notera cependant -en comparant les deux individus-  une différence de masse et de corpulence ; la femelle étant légèrement plus fine et petite que le mâle.

Différence notable chez ces hybrides, la présence chez certains d'entre eux d'une poche à venin située au niveau du palais. La glande est reliée par un canal aux crocs de l’individu qui pourra transmettre son poison par morsure. Les crochets sont antérieurs et fixes.
Leurs yeux sont ceux des reptiles, pupille fendue et membrane nictitante. Loin d'être une forme d'apraxie, ils ne cillent que très peu.
Leur sang est froid.

__________________________________________________
Communication

Comme toutes les races de Galgals, les Ophidiens comprennent le langage commun et le parlent, quoi que leur élocution soit quelque peu restreinte à cause d'un passé fait de peu d’interaction avec l'extérieur. Ils développèrent entre eux un langage plus simple, composé de mots aux sonorités dérangeantes et aspirées, de quelques grognements et raclements. Une grande partie de leur communication s'effectue par leur comportement physique.

Modes d'expression sonores :

Grondement rauque et guttural : employé faiblement, il traduit un inconfort, de la méfiance ou un désaccord.
Plus fort, il est synonyme d'agacement ou de menace
Claquement de mâchoire : Répété et aigus, ils sont un signe de reconnaissance, communication à distance. En revanche, un claquement de mâchoire plus lent et puissant marquera une menace imminente de morsure ; une sorte de mise en garde.
Bruxisme : Ces grincements de dent sont un signe de contentement, de douleur ou de frustration

Modes d'expression physique :

Corps droits, poitrail mis en avant : Signe de domination et d'intimidation
Feulement/crachat : Provocation
Gorge légèrement gonflée : Attaque imminente, méfiez vous !
Tête rentrée dans les épaules, échine courbée : Signe de soumission et de peur

__________________________________________________
Architecture et artisanat


Les Ophidiens partagent leur temps de vie entre villages extérieurs aux bâtiments de bois et de lianes et entre les souterrains creusés à même la roche qu'ils ont apprivoisé avec le temps, dans les marais. Des îlots rares mais sûrs...
L’artisanat local s'articule autour de la pêche, de l'extraction de minerai et de la forge dont ils font timidement le commerce avec le reste du monde.

__________________________________________________
Système sociétal


Le individus de cette race ne se séparent pas en différents clans, la majorité d'entre eux vit concentrée dans les villages et les galeries creusées. Un groupe des sept Ophidiens, les plus âgés, s'occupe des grandes lignes 'sociales' et de l'ouverture de leur race sur le monde extérieur.

Mâles et Femelles sont égaux à l'échelle de la société, quoi que la femme tienne un rôle plus important dans la mesure où elle se charge de la protection des œufs et assure donc la perpétuité de la race. Les mâles du village chasseront pour elles et s'occuperont d'elles pour leur permettre de tenir leur position sans faillir.

Un Ophidien est indépendant et n'a pas d'attache familiale ; aussitôt sorti de son œuf, le nouveau-né devra se débrouiller seul avec ceux de son âge pour évoluer parmi les adultes, il n'y a pas non plus de couples à proprement parlé. Deux individus se reproduiront ensemble et partageront des points communs mais garderont leur indépendance et leur côté solitaire pour ne pas s'immiscer dans la vie de l'autre et empiéter dessus.
Malgré ce besoin de liberté et cette autonomie, il existe au sein de la race un très fort sentiment d'appartenance, du fait de leur situation autarcique et du nombre restreint d'individus qui la composent.

__________________________________________________
Relation avec le monde


Les Ophidiens sont des êtres curieux et méfiants. Leur première interaction avec les autres races se fit avec les elfes qui étaient -et sont encore aujourd'hui- bien plus avancés qu'eux.
Une confiance s'est installée entre eux -ou tout du moins dans un sens- puisque les Ophidiens ne trouvèrent chez les elfes aucune hostilité ou rivalité à leur égard.
Partageant leurs marais avec les Rakshasas, ils eurent plusieurs fois l'occasion de rencontrer certains de ces félins hybrides, mais aucun lien ne se créa de ces échanges. Fiers et habitués au luxe et à la richesse, les démons se confrontaient à une civilisation bien plus pauvre et retardée que la leur et ne leur accordèrent que très peu d'intérêt. Les Ophidiens quant à eux, les admirent.

Le regard qu'ils portent sur le reste du monde est plein d'avidité et de soif de connaissance, même s'ils ont du mal à comprendre les autres cultures et traditions différentes des leurs.

De part leurs résistances physiques et leur force, ils sont une main d’œuvre convoitée... aussi n'est-il pas rare que certains œufs soient volés avant d'atteindre maturité, ou que certains individus soient capturés dans leurs voyages solitaires.

Image by yinyuming


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
• La société Ophidienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» De la société Orc
» Role de la diversité et des Minorités dans une Société
» La société générale égare 15 tonnes d'or
» " Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains mais les relations qui existent entre eux " Si vous l'dites...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galgals :: L'autre monde :: Le Registre des Races :: Les Hybrides :: Clans & Sociétés-
Ouvrir/Fermer la ChatBox