RSS
RSS
~° Théurgie °~



 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexionFAQCalendrier

Partagez|

~° Théurgie °~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2292
Race : Fondateur
Métier : /
Classe : /

Ouvrage personnel
Pts de vie Pts de vie:
0/0  (0/0)
Alignement Alignement: Loyal Bon
Monnaies Monnaies:
MonnaiesOrArg.Cuiv.
Pièces///

MessageSujet: ~° Théurgie °~   Mer 4 Juin - 16:45
Chaque race et espèce a une vision propre de son dieu et des autres divinités, fonction de ce que leur créateur à souhaité leur inculquer ou de ce qui a été détourné.
Voici la vision que les Nains ont de la création:

°~°
*Les Nains*

La théorie de la création par les Nains est vue par ce que les oracles tiennent des paroles d’Uremir.
Il est dit qu’Uremir fut l’entité mêlée à la Nature végétale et qu’il s’en démarqua pour se pencher sur la Nature minérale. Les peuples naniques pensent que la terre fut créée au commencement d’un univers non délimité. Selon eux, Galgals a toujours existé.
Les dieux y sont apparus comme la matière se complète du spirituel, la lumière de l’ombre etc…








Les Nains







Symbole
:
représente la nature minérale du Dieu et ses trésors enfouis.

Seri peaufinait les Humains qu’elle venait de créer, offrant à Uremir et sa sœur Thenalad le spectacle nouveau de ces êtres intelligents. L’arrivée des Nocturnes rendit le Dieu critique ce qu’il voyait, ainsi que ce que lui aurait fait. Il n’en fallu guère plus pour que la discorde légendaire l’unissant à sa sœur refasse surface. Comme à son habitude il ne pouvait s’empêcher de railler les choix de Thenalad et ne se gênait pas pour répliquer aux quolibets de cette dernière, qui derrière sa grande douceur masquait un caractère aussi bien trempé que celui de son frère.
Uremir fini par lancer son dessein, afin de créer sa propre race. Au même moment que Thenalad qui se décida à engendrer ses enfants.

Uremir se mit à déambuler parmi les élément de ce monde. Toute l’agitation de ce que les humains commençaient à nommer « Nature », l’irritait au contraire de sa sœur.
Avançant toujours plus au Nord, il trouvait futiles toutes ces choses si peu durables et bruyantes. Plus il allait, plus il appréciait les fragments de minéraux qu’il trouvait ici et là sur ça route. Vibrants d’une énergie calme, d’une structure qui assurait une durabilité sans commune mesure avec les trois autres éléments constitutifs de ce monde.

C’est ainsi que le dieu au caractère si entier fini par arriver face aux gigantesques chaînes de montagne au Nord du monde. Abasourdit par la présence qui émanait de cet environnement, Uremir se senti en harmonie avec ce qui l’entourait. Un calme presque indéfinissable habitait les lieux, et il se mit à arpenter les pics et les versants de ces hauts sommets. L’altitude donnait de la puissance aux éléments et la montagne semblait douée d’une conscience propre, repoussant l’intrusion qu’elle subissait. Mais ses assauts n’influaient en rien sur le dieu visiteur.

Quand il en vint à s’immiscer à l’intérieur de la montagne, il y découvrit de nombreuses galeries souterraines, ainsi que de vaste cathédrales naturelles. Toutes ces excavations qu’il parcourait l’emplissait d’un sentiment de plénitude agréable. Uremir décida d’en faire don à la race qu’il s’était mis en tête de concevoir.
Puis Uremir se mit au travail. Il commença son œuvre en manipulant une poignée de la pierre qui constituait le sol à ses pieds. Puis appliquant les remarques qu’il avait soulevé lors de sa discussion avec sa sœur, il conçu un individu robuste, sans pour autant lui donner une taille démesurée, lui assurant une meilleure stabilité.
Il le dota d’une charpente solide et d’une musculature dense et imposante. Sa création serait animée d’une force physique importante, et d’une constitution tout aussi conséquente. Il décida de fournir un caractère proche du sien, qui lui paraissait être un atout dans ce monde empli par les créations de ses confrères faites d’individus à la psyché si malléable, et à la pensé si faiblarde. Il forgea des nerf d’acier a sa créature.
Il contempla un instant ce qu’il avait développé : une race solide si bien physiquement que mentalement et l’ébauche naissante lui plaisait beaucoup. Admirant la machinerie divine qui agissait au sein du monde, donnant naissance aux lieux qu’il souhaitait leur confier, Uremir décida de leur offrir le savoir qu’il faudrait pour dompter la matière les entourant.

Uremir peaufina son œuvre, pour la rendre conforme à son envie, et enfin, les Nains virent le jours. Ils peuplèrent le monde souterrain et découvrirent le ‘jour’ en question par quelques raies de lumières filtrants de boyaux menant à l’extérieur. Se retirant pour observer et guider son nouveau peuple, Uremir se mit à penser à la surprise qu’aurait sa sœur en découvrant ses créatures.


Image par zzjimzz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://delphine-b.wix.com/ginl
~° Théurgie °~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galgals :: L'autre monde :: Le Registre des Races :: Les Nains :: Histoire & Religion-
Ouvrir/Fermer la ChatBox